Tout d’abord, avant même de vouloir apprendre à votre chiot son nom, il convient de choisir un nom qui soit facile à dire au quotidien et accrocheur. Il convient donc de choisir un nom n’excédant pas deux syllabes.
Avant même d’avoir votre chiot à la maison, n’hésitez pas à prononcer à haute voix régulièrement son nom, suivi d’une action comme : “Médor, viens ici !”. Ainsi, vous saurez si, oui ou non, cela sonne bien et si ce nom est facile à utiliser au quotidien.
Pour débuter l’apprentissage, que ce soit celui du nom du chiot ou autre, il est très important de se placer dans un environnement peu stimulant.
En effet, un chiot pourra facilement être distrait, ne serait-ce que par une feuille qui vole ! De fait, je vous conseille de lui proposer des séances de travail dans des lieux qu’il connait, si possible à l’intérieur.
De plus, soyez de préférence seul lorsque vous commencez un apprentissage. Ce n’est que par la suite que vous pourrez rajouter des difficultés : apprentissage en extérieur, au milieu de personnes, aux côtés d’autres chiens, etc.